L’adultère en estampes (1)

Quoi de mieux que la gravure pour représenter ce « péché capital » ?

Copyright 2016 Frédéric Rekaï
Adultère (pointe sèche sur cuivre, 2015)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.