L’artiste

geisha100bwebFrédéric Rekaï, l’ironie et l’impudeur

L’art de Frédéric Rekaï embrasse les catégories. Il avance et se transforme mais reste dans l’acte de peindre. Peinture, gravure, dessin… Ses différents procédés sont l’occasion pour l’artiste de concevoir une œuvre comme autant de substitutions et de liaisons entre les techniques.

Il envisage l’art comme processus de métamorphose.

Son élan narratif brouille subtilement les pistes. Il décline le motif, affine ses sujets, approfondi les thèmes et fait évoluer son œuvre au fur et à mesure, en concevant toujours l’art et l’illustration dans une réciprocité.

Il peint même au crayon. Ses œuvres fusent comme des traits d’esprit. Elles requièrent l’attention du regard et de l’esprit, de l’esthétique et du sourire.

Leur inclination narrative épouse le style graphique de l’illustration qui se tourne délicieusement en dérision. Les qualités de l’artifice et de l’humour sont scellées.

Mais l’artiste joue la caricature sans y tomber. Ses travaux caustiques et enjoués sont imprégnés d’un vocabulaire et de références. Son trait à dominante expressionniste lie les touches d’une palette vive qui ravive la flamme du fauvisme. Lorsqu’elles ne sont pas réalisées au crayon, à la pointe sèche ou à l’acrylique, les couleurs souvent saturées, sont aussi exécutées à l’aide du numérique.

Cet univers graphique joue des conventions picturales et culturelles.

Le Japonisme occupe une place particulière. C’est même un véritable fil conducteur dans son œuvre. D’Hokusai à la vague Manga, l’influence nippone se profile sous des traits qu’il choisit fins. Il s’approprie l’estampe japonaise, la représentation de la Geisha pour la rendre ondulante, voluptueuse et amusée.

Frédéric Rekaï peint les gens d’Algérie, ces hommes et femmes sous leur hayek et leurs burnous, figures mémorielles de sa terre originelle.

Les mythes sont un autre thème qui lui tient à cœur. En particulier les divinités de la mer aux courbes transformées qui s’identifient dans une mythologie revisitée.

Ce mixte entre plusieurs mondes est porté par la présence de la figure qui migre de supports en techniques. Elle convoque une esthétique du corps et de la nudité entre force et fragilité. Une perception de l’intime à la fois accessible physiquement et d’un exotisme radical.

Le travail de Frédéric Rekaï nous rappelle qu’une œuvre est finalement un corps, un mouvement en soi, un processus de transition avec juste assez d’ironie et d’impudeur.

Canoline Critiks.

http://canolinecritiks.blogspot.fr/2016/12/frederic-rekai-lironie-et-limpudeur.html

 

portrait de l'artiste detailL’art de Frédéric Rekaï se décline en plusieurs palettes et techniques. Depuis ses débuts, il expérimente un savoir artistique instinctif qui laisse libre cours à ce qui fait sa particularité : la puissance du geste. Que ce geste soit ample ou plus ramassé, il laisse exploser l’énergie de la création et de l’instant créatif.

Ses oeuvres se nourrissent d’une sensibilité proche de l’expressionnisme et du symbolisme. On peut y retrouver également la flamme du fauvisme. Et c’est sous l’influence de ces mouvements picturaux du 20ème siècle mais aussi des arts non occidentaux que s’oriente son œuvre actuelle, résolument contemporaine. Elle reste néanmoins unique dans sa modernité.

Pratiquant la synthèse des influences, l’art de Frédéric Rekaï s’inscrit à la fois dans le prolongement des traditions de l’esthétique occidentale mais aussi dans le décloisonnement et l’ouverture aux techniques picturales de l’illustration et des autres traditions.

Frédéric Rekaï s’inscrit pleinement dans la démarche du renouveau de la peinture figurative et du retour à une certaine idée de l’art qui laisse sa place entière à l’esthétique et à la reconnaissance du métier d’artiste.

Cet artiste sans école ni chapelle conçoit la création comme une adéquation entre la technique et le développement personnel. Il expose régulièrement ses oeuvres en France.

Né en 1968, Frédéric Rekaï vit et travaille à Paris.

Myriam El Kenz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s